Interview – Stéphanie Fontaine : La féminité assumée d’une artiste inclassable

Stéphanie Fontaine artiste belge érotismeQui es-tu, Stéphanie ?

Je suis une femme passionnée et curieuse !
Je dessine depuis toujours, je peins, mais j’aime aussi poser en tant que modèle.

 

Pourquoi avoir choisi la femme pour ta collection Black & White et tes peintures ?

Ce n’est pas vraiment un choix délibéré mais plutôt l’inspiration du moment.

Mes “collections” changent au rythme de mes émotions et de la vie qui m’entoure ; j’ai aimé exacerber le féminin dans mes oeuvres autant que dessiner des crânes colorés !

Très souvent, je me lance aussi dans des recherches de techniques très poussées pour un réalisme plus pointu.

On retrouve un petit côté BDSM dans ces collections… C’est un thème qui te parle ?

Capture d’écran 2015-06-19 à 12.39.55

Il m’a parlé à un moment… C’était surtout le côté graphique des (sous)-vêtements, des matières (latex, cuir, dentelle…) qui m’inspirait.

J’étais aussi fascinée par le culte de la femme souvent rendu dans le monde BDSM.

 

Tu dessines, tu peins mais tu poses également. Etre modèle, c’est un accomplissement pour toi ?

C’est vrai que c’est un deuxième univers qui me passionne aussi. Je pense avoir la même recherche de sensualité et de graphisme dans mes travaux photographiques.

J’aime l’érotique, le sensuel, et j’adore par dessus tout frôler la limite sans jamais la dépasser.

stephanie fontaine photo

Où peut-on voir tes oeuvres prochainement ?

J’ai une belle expo qui se prépare pour le 10 novembre prochain à Rebecq. J’espère qu’elle plaira aux personnes qui suivent mon travail ! Mes oeuvres sont aussi visibles sur mon site.

On peut aussi me trouver sur Facebook sur ma page modèle et ma page artiste.

Si tu devais dire une (et une seule) chose aux lecteurs de Piment Plume, ce serait ?

Soyez l’artiste de votre vie !

Leave a Reply